• À venir

  • Actuellement

  • Année 2016

  • Année 2015

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • Année 2009

  • Année 2008

  • Année 2007

  • Année 2006

  • Année 2005

  • Année 2004

  • Année 2003

  • Année 2002

  • Année 2001

  • Année 2000

  • Année 1999

  • Année 1998

  • Année 1997

  • Année 1996

  • Année 1995

  • Année 1994

  • Année 1993

  • Année 1992

  • Année 1991

  • Charlie Jeffery

    1er juillet - 23 octobre 2011

    [English Below]
    Charlie Jeffery : Why stand when you can fall
    La pratique artistique de Charlie Jeffery est processuelle. Il travaille à partir de matériaux trouvés sur place, en explorant leurs qualités et en modifiant leurs valeurs. Ce sont souvent des objets usuels récupérés ou des matériaux pauvres (poussière, boue, polystyrène, carton), évoquant l’idée d’une transformation possible de la matière, d’une équation entre l’objet et l’énergie qui modifie ses propriétés au fil du temps. Parallèlement à ses sculptures, Charlie Jeffery réalise des vidéos, dessins et performances. La question du langage y est primordiale. Avec ses expressions, ses rythmes, ses tensions, le langage devient un médium plastique, malléable, empreint de qualités exponentielles, quelquefois absurdes ou imprévisibles.

    Charlie Jeffery est né en 1975 à Oxford, il est diplômé de l’école des beaux-arts de l’université de Reading, en Angleterre. En 2001, il réside à la Fondation Pistoletto, Cittadellarte à Biella en Italie. En 2010, il est invité avec le Mud Office en résidence à la Synagogue de Delme. Depuis 1998, il vit et travaille à Paris.

    Charlie Jeffery : Why stand when you can fall
    Charlie Jeffery’s practice is processual : he bases his work on materials found on-site, exploring their properties and altering their values. These materials are often salvaged everyday objects or detritus like dust, mud, polystyrene and cardboard, with overtones of the possibility of transformation of matter and a connection between a given object and the energy that modifies its attributes over time. In addition to his sculptures Jeffery also creates videos, drawings and performances. For him the language question remains fundamental : expression, rhythm and tension make language a supple, malleable medium bearing the stamp of exponential, sometimes absurd or unpredictable characteristics.

    Charlie Jeffery was born in Oxford in 1975 and is a graduate of the school of art at the University of Reading. In 2001, he took part in the Cittadellart-Fondazione Pistoletto’s residency in Biella, Italy. In 2010, he was invited with Mud Office for a residency at the Synagogue de Delme. Since 1998, he lives and works in Paris.


    Most people are wrong about things, 2008/ Why can't you stand somewhere (...) If you want to speak to me, think about something else, 2011 Vue de l'exposition Concentrate the mind on something, think about something else, 2011/ Block (...) Vue de l'exposition When you do things it takes you somewhere else, 2011 Vue de l'exposition Distrust everybody, lie on the floor, 2011 Inaccurate models of other things, 2011 Different liquid substances, 2010-2011 Double dead, 2011 Wait, 2011 Any number of divisions, 2010 Divide it your self, 2006 Descent with modifications, 2011 Endless forgetting, 2011 Gradually modified in the mind, 2010 Vue de l'exposition Vue de l'exposition

    Autour de l'exposition