• À Venir

  • Actuellement

  • Année 2016

  • Année 2015

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • L’Etrangeté dans la ville

    Du 4 au 12 avril 2015

    Projet photographique mené par Frédérique Aguillon

    Comment voyons-nous l’espace urbain qui nous entoure ? Qu’est ce qu’une ville ? Quelles sont les habitudes que nous y développons ?
    Allons-nous « en ville » au rythme d’une promenade ou au contraire de manière plus efficace, en nous rendant d’un lieu à l’autre dans le but de réaliser quelque chose de précis ? Sommes-nous piétons, cyclistes, automobilistes ; rêveurs ou pressés ? Prenons-nous le temps d’observer les lieux où nous passons si souvent ?
    Chacun a sa propre manière d’appréhender la ville. Chacun suit ses rituels, ses chemins propres pour habiter sa ville et tous nous portons un regard singulier sur les lieux et les choses qui nous entourent. C’est cette singularité de chacun de nos regards qui m’a intéressée pour ce projet d’atelier photographique intitulé « L’Étrangeté dans la ville ».
    Les participants à cet atelier ont regardé autrement, grâce à l’appareil photographique, l’architecture, les signes et écritures, les affiches, les couleurs. Toutes ces choses qui nous entourent et que nous ne voyons plus, sont devenues un réservoir de forme, un espace de curiosité, un moyen d’échange, un point d’ancrage de soi. Accepter de partager notre propre étrangeté en livrant nos photographies aux regards des autres, nous ouvre un espace de liberté, sans jugement où la fantaisie, l’absurde, l’étonnement, la bizarrerie ont droit à l’existence.
    Frédérique Aguillon
    Avec le Soutien de Groupama et avec Kan Ar Mor-SAVS et Résidence le Missilien


    Vue de l'installation / Photo Dieter Kik Vue de l'installation / Photo Dieter Kik

    Autour de l'exposition