• À venir

  • Actuellement

  • Année 2016

  • Année 2015

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • Année 2009

  • Année 2008

  • Année 2007

  • Année 2006

  • Année 2005

  • Année 2004

  • Année 2003

  • Année 2002

  • Année 2001

  • Année 2000

  • Année 1999

  • Année 1998

  • Année 1997

  • Année 1996

  • Année 1995

  • Année 1994

  • Année 1993

  • Année 1992

  • Année 1991

  • La Peinture abstraite dans la collection du FRAC Bretagne

    31 mai - 31 août 1991

    Sous le générique de peinture abstraite, coproduite par la Frac Bretagne et l’association pour le développement de l’art contemporain de Quimper ; cette exposition prend en compte un des axes importants de la collection du Frac Bretagne.
    Dès 1982 ont été réunies, en référence à Charles Estienne et son « secteur des découvertes » ; des œuvres de Jean Degottex, Simon Hantai, Pierre Soulages- ave la volonté de pouvoir présenter simultanément des œuvres de 1954 et d’une période plus récente : 1974,1979 et 1983 pour Hantai, Degottex et Soulages.
    Dans le même temps, le Frac Bretagne explorait plus avant avec les monochromes sensibles de Geneviève Asse et Pierre Tal-Coat, avec les peintures de Martin Barré, Jean-Pierre Bertrand, Alain Charlton, Peter Joseph, Robert Mangold et aussi des œuvres de Claude Viallat (bâche) et Pierre Buraglio (fenêtre). L’acquisition des peintures d’Aurélie Nemours et de François Morellet indique une orientation nouvelle vers une abstraction plus intellectualisée où l’ordre mathématique domine, et qui s’est complétée par des œuvres de Gottfried Honegger et François Perrodin. Enfin David Diao et Bertrand Frize interprètent et déclinent l’histoire de l’art abstrait.


    Autour de l'exposition