Halluxes - comment traiter, symptômes de la chirurgie, quoi faire pour les halluxes ?

Le mot “hallux” signifie simplement le gros orteil du pied. C’est ce qu’on appelle communément le doigt hallux, c’est-à-dire un hallux déformé ou douloureux (du latin halluxvalgus). Hallux est une maladie dégénérative, qui est une déformation du pied. C’est une maladie qui rend la vie très difficile aux patients. La déformation du pied rend les déplacements plus difficiles et l’enfilage des chaussures plus difficile. Cette condition résulte du port de mauvaises chaussures – trop serrées, talon trop haut, ou avec un nez très étroit. Les hallux doivent être traités, mais il vaut mieux prévenir leur formation.

Les halluxes sont une maladie qui consiste à changer la position d’un doigt – son axe est incliné vers l’autre doigt d’orteil. Au début, cette déformation est à peine visible et n’est pas associée à la douleur. Puis il y a l’inflammation, la rougeur, la sensation de brûlure et une douleur intense. D’autres déformations peuvent également survenir : élargissement de tout l’avant-pied, déformations d’autres doigts dues à leur position martelée ou griffée, ainsi qu’un aspect inesthétique de tout le pied.

Cette maladie est plus fréquente chez les femmes parce qu’elles se fatiguent habituellement des pieds avec des chaussures inconfortables. Les halluxes doivent être traités parce qu’ils ont un impact négatif sur la vie quotidienne, qu’ils rendent la mobilité difficile et qu’il est difficile de mettre des chaussures pour les pieds déformés. Il s’agit d’une maladie qui touche principalement les femmes de plus de 50 ans. En moyenne, une femme sur quarante en a dans ce groupe d’âge. Hallux est l’une des affections orthopédiques les plus courantes.

Les halluxes sont plus fréquents chez les femmes

Les halluxes sont plus fréquents chez les femmes

Les halluxes sont une condition typiquement féminine. De plus, comme le montrent les statistiques, c’est très courant. Selon les orthopédistes, les doigts asymétriques sont une maladie qui touche plus de 80 % des femmes de tous âges, qu’elles aient 60, 40 ou même 20 ans. Le plus important est l’étape de la progression de la déformation. Les halluxes, bien qu’initialement traités uniquement comme un problème esthétique, commencent avec le temps à causer de la douleur et à restreindre sévèrement la mobilité des personnes atteintes de cette maladie.

Les gros orteils jouent un rôle très important dans la marche. C’est d’eux que nous sortons pendant la phase de rebondissement de la terre. Une personne fait environ un million et demi de pas élastiques par an, et il faut des doigts pour cela. Il y a une croyance que la formation d’hallux est causée par le port de chaussures à talons hauts. La vérité est que les gens d’aujourd’hui ne se soucient pas assez de leurs pieds et les montrent rarement aux médecins.

Si vous remarquez des halluxes, consultez un spécialiste et commencez le traitement.

Si vous remarquez des halluxes, consultez un spécialiste et commencez le traitement.

Les halluxes apparaissent généralement dès l’âge de trente ans. Ils se développent presque toujours en même temps dans les articulations des deux pieds. Les symptômes qui l’accompagnent comprennent un élargissement tumoral de la cheville du gros doigt, de l’enflure, des rougeurs, des douleurs à la marche, des empreintes dans la région de la dégénérescence.

Les hommes sont également affectés par les halluxes, mais beaucoup moins. Leur doigt est habituellement le résultat d’une blessure antérieure. Les hommes sous-estiment souvent ce problème et ne consultent le médecin que lorsque la malformation est déjà très avancée. Les halluxes se forment généralement de façon imperceptible. Les pieds s’élargissent progressivement, il y a des douleurs dans le métatarse, le gros orteil se penche lentement vers l’autre doigt, ce qui provoque un renflement sur le côté. Le deuxième doigt se lève alors, s’arrêtant pour le protéger contre tout autre mouvement latéral. De cette façon, le processus de déformation progresse progressivement.

Les halluxes sont plus fréquents chez les femmes parce qu’elles se fatiguent habituellement des pieds avec des chaussures inconfortables. Ils doivent être traités, ne serait-ce que parce qu’ils ont un impact négatif sur la vie quotidienne, qu’ils rendent la mobilité difficile et qu’il est difficile de mettre des chaussures pour les pieds déformés. Les hommes sont également affectés par les halluxes, mais beaucoup moins. Leur doigt est habituellement le résultat d’une blessure antérieure. Les hommes sous-estiment souvent ce problème et ne consultent le médecin que lorsque la malformation est déjà très avancée.

Une visite chez un podiatre, qui vous indiquera le meilleur traitement, est recommandée dès le moment où vous remarquerez les premiers symptômes inquiétants. Une intervention chirurgicale est souvent nécessaire. Cependant, il vaut la peine, surtout aux premiers stades de la maladie, d’essayer un traitement à domicile. Ils aident à réduire les déformations et empêchent l’orteil asymétrique de se reconstituer. Rappelez-vous que les hallux non traités peuvent causer de très graves complications. Il s’agit d’une maladie évolutive, donc si vous ne mettez pas en œuvre un traitement approprié, le défaut va s’aggraver. Avec le temps, les halluxes deviennent une cause de gonflement permanent qui rend impossible le port de chaussures et la libre circulation.