Acné vulgaire - Symptômes - traitement - diagnostic - causes

L’acné vulgaire est une maladie chronique de la peau qui survient à l’adolescence et affecte presque ¾ des adolescents. Elle apparaît le plus souvent sur la partie médiane du visage : menton, front, nez, mais peut aussi apparaître sur le décolleté, le cou, le dos et la partie supérieure de la poitrine. Les symptômes de l’acné sont des points noirs, des bosses et des pustules appelés points noirs ou boutons. Il a différents degrés d’intensité, dans certains d’entre eux, il fonctionne assez modérément, sous la forme de quelques points noirs seulement, dans d’autres sous la forme de changements inflammatoires très douloureux et purulents. Elle touche aussi bien les filles que les garçons. Les symptômes de l’acné sont visuellement inesthétiques, ce qui en fait souvent une source de complexes et une raison de plaisanterie chez les jeunes. Il est parfois ignoré, bien qu’il soit extrêmement important de le diagnostiquer correctement et de commencer le traitement. Dans certains cas, l’acné négligée peut laisser des cicatrices visibles à vie.

Bien qu’il soit difficile de se débarrasser de l’acné, grâce aux énormes progrès de la médecine qui ont été réalisés ces dernières années, son traitement est devenu efficace. Chaque patient peut réagir à un médicament différent, donc pour choisir le bon médicament, il est nécessaire de personnaliser le traitement avec un dermatologue.

Mécanisme de formation de l’acné vulgaire

Mécanisme de formation de l'acné vulgaire

L’acné vulgaire, aussi connue sous le nom d’acné commune, est la forme la plus courante d’acné. Elle se produit lorsque des changements hormonaux se produisent dans le corps pendant l’adolescence. Les hormones androgènes sont responsables de la formation de l’acné. C’est sous leur influence que l’activité des glandes sébacées est stimulée. Cela entraîne une inflammation des follicules pileux et la production de glandes sébacées qui sont attachées aux cheveux. Les soufflets sur le visage, le dos et la partie supérieure de la poitrine ont des caractéristiques spécifiques. Au voisinage des soi-disant pores, ou trous visibles à la surface de la peau, poussent des poils délicats, parfois totalement invisibles, et les glandes sébacées produisent des sécrétions visibles à la surface de la peau appelées sébum. Une kératose accrue des cellules du canal de dérivation de la glande sébacée provoque un chevauchement des couches de l’épiderme kératinisé. Ces couches ferment la sortie du câble de raccordement. Ce sébum bloqué et la sortie des cellules kératinisées s’appelle un point noir. Il est un caractère non inflammatoire de l’acné.

Dans l’environnement du sébum et des bactéries de l’épiderme kératinisé, qui sont toujours présentes à la surface de la peau, ont de très bonnes conditions de développement et provoquent une inflammation. Elle peut provoquer la rupture de la paroi de la glande sébacée sortante par la glande sébacée et provoquer une inflammation à proximité de celle-ci. Ensuite, nous observons la formation de gros morceaux rouges et douloureux. Des soins de la peau appropriés sont extrêmement importants.

Le processus de formation de l’acné vulgaire comporte quatre étapes

Le processus de formation de l'acné vulgaire comporte quatre étapes

Il existe quatre phénomènes de base conduisant à des lésions dans l’acné vulgaire. Il s’agit d’une production excessive et des changements dans la composition du suif se produiront. Un autre phénomène est la perturbation de la croissance normale et de la multiplication des cellules qui tapissent le canal d’écoulement de la glande sébacée. C’est alors que se produit la multiplication des bactéries, en particulier de l’espèce Propionibacterium acnes. Comme dernier phénomène, nous distinguons l’apparition d’une réaction inflammatoire.

Les causes de l’acné sont des facteurs génétiques dans 80% des cas. Si la famille du patient avait une maladie d’acné, la probabilité que la maladie soit diagnostiquée par une autre personne augmente plusieurs fois. L’élasticité, le type ou la couleur de la peau dépendent principalement des gènes hérités de nos parents, mais moins des soins que nous prodiguons chaque jour. Bien que l’état de la peau révèle généralement notre âge, la nutrition et la quantité de sommeil, cela ne signifie pas que les personnes ayant le teint d’acné, pollué, ont le mauvais mode de vie, nocif pour leur peau. Les troubles hormonaux sont responsables de l’effet de cette apparence et d’aucune autre, pas l’utilisation de stimulants ou de nettoyage du visage.

Bien qu’il soit difficile de se débarrasser de l’acné, grâce aux énormes progrès de la médecine qui ont été réalisés ces dernières années, son traitement est devenu efficace. Chaque patient peut réagir à un médicament différent, donc pour choisir le bon médicament, il est nécessaire de personnaliser le traitement avec un dermatologue.

Les problèmes d’acné n’affectent pas seulement les adolescents. Certaines personnes peuvent également souffrir de troubles hormonaux qui les causent dans la vingtaine ou la trentaine. Les symptômes ont généralement la même forme et sont présents aux mêmes endroits qu’à la puberté et ne doivent pas non plus être sous-estimés.